Photo d'illustration de terroristes

Cycle infernal d’attaque terroriste au Burkina. Au moins 13 civils ont été tués et deux autres blessés, dans la nuit de vendredi à samedi, dans une attaque menée par des individus armés non identifiés dans la commune de Markoye dans le Sahel burkinabè, a indiqué une source sécuritaire. 

Un officier de police a expliqué que les assaillants avaient également emporté du bétail appartement aux populations dans le village de Tadaryet dans la commune de Markoye. L’armée burkinabè appuyée de ses supplétifs a engagé des ratissages dans la zone, selon un officier militaire.
L’Agence d’information du Burkina (AIB) a pour sa part rapporté que “les terroristes avaient été repoussés” lors du ratissage. “Des victimes, dont l’AIB ignore encore le nombre, auraient été enregistrées parmi les Forces loyalistes et les civils”, souligne le media public.
Vendredi, dans la même région un combattant volontaire a été tué et deux autres blessés, dans une attaque similaire, selon des sources concordantes.
Depuis 2015, le Burkina Faso est le théâtre d’attentats qui ont fait de nombreuses victimes et des milliers de déplacés, notamment dans les régions du Sahel, du Centre-Nord, du Nord et de l’Est.
Les autorités ont prolongé vendredi dernier de 45 jours le couvre-feu dans la région du Sahel et de 30 jours celui dans l’Est.

IB

Laisser un commentaire