L'ancien Président de l'Assemblée nationale de la Côte d'Ivoire, Guillaume SORO : "J’ai décidé de demander, une fois de plus, pardon aux Ivoiriens, pour tout ce que, depuis 2002"

L’ancien président de l’assemblée nationale ivoirienne Guillaume Soro s’est vu son visa d’entrée aux États-Unis annulé par les autorités américaines. Il devient ainsi persona non gratta dans le pays. Lors d’un événement en Espagne il s’est prononcé sur la question en pointant du doigt le gouvernement ivoirien.

Guillaume Soro a expliqué pourquoi et comment son visa d’entrée aux États-Unis a été annulé alors qu’il était encore valable. «  Voici la photocopie de mon Visa. Ils m’ont donné  un(1) an de Visa. Celui-ci devrait expirer le 31 octobre 2019. Donc, moi je  me suis dit que je vais aller aux États-Unis, ou bien ! Mais quand j’ai annoncé que je vais aller aux USA, le Consul Général  Américain qui est assis à Abidjan a appelé mes protocoles pour leur  dire que, ils ont décidé d’annuler mon visa…Or je voulais aller aux États-Unis en septembre. Pourquoi ils ont annulé mon Visa ? On a cherché à savoir mais je n’ai pas su » a déclaré l’ancien chef rebelle.

Il a continué son intervention sur la question en indiquant que « j’ai pris un avocat américain. C’est  l’Avocat qui m’a dit que le Visa que j’ai obtenu le 01 Novembre 2018 est un Visa D-A, c’est-à-dire, un Visa diplomatique. Donc, le  Gouvernement ivoirien a le droit de demander aux Américains de l’annuler.»  Guillaume Soro a ainsi supputé sur les probables raisons de cet acte. « Peut-être, c’est parce que je ne suis plus Président de l’Assemblée Nationale, pour me montrer que je ne suis rien, c’est pour cela qu’ils ont annulé. Bon si c’est le cas ce n’est pas grave, être PAN, c’est Dieu qui le permet, ‘’un matin tu es PAN, un autre matin tu n’es plus PAN, un matin tu es Premier Ministre,  un autre tu n’es plus Premier Ministre’’.»

Soro déclaré « terroriste »

Son avocat lui ayant de « demander le Visa touriste qu’on appelle Visa B1-B2 », l’ancien premier Ministre de Côte d’Ivoire a entamé donc des démarches pour se faire établir un Passeport vert comme tous les citoyens afin de pouvoir voyager tranquillement aux Etats Unis. Cependant, son avocat lui fait part d’un très sérieux problème ; « es  Individus non identifiés sont allés vers les Autorités américaines, pour te faire passer de Terroriste. Elles t’ont donc déclaré ‘’Terroriste‘’ », a rapporté l’avocat américain à Guillaume Soro.

Pour le patron du Comité politique toutes ces manœuvres sont mises en place «pour m’empêcher d’aller aux États-Unis.» Par ailleurs, Soro a affirmé avoir entrepris la même démarche à l’ambassade ivoirienne en France sans résultat. «J’ai introduit mes papiers à l’Ambassade de  Côte d’Ivoire à Paris pour m’établir un passeport vert, mais jusqu’aujourd’hui, je ne vois rien», a-t-il déclaré. Il va sans dire que le député de Ferké serait la cible du gouvernement ivoirien qui ne voudrait pas qu’il circule librement dans le monde.

 Modeste Dossou

Source : beninwebtv.com

Laisser un commentaire