L’énergie solaire contribuera à accélérer l'accès à l'électricité dans toutes les localités rurale du Burkina
Le Premier ministre Paul Kaba Thiéba et (Milieu) et les délégations de l’AFD et de la BAD

Hier 02 juin 2017, le Premier ministre Paul Kaba THIEBA a reçu en audience une délégation de l’Agence française de développement (AFD) et de la Banque africaine de développement (BAD), venue restituer les résultats conjoints d’une mission sur la promotion de l’énergie solaire au Burkina Faso.
” L’AFD et la BAD ont entrepris de construire conjointement avec le Gouvernement du Burkina Faso un programme solaire ambitieux les années à venir pour doter le pays de forts moyens de production solaire en vue de faciliter l’accès de la population à l’énergie ” a confié Monsieur Tanguy DENIEUL, Directeur de l’AFD au Burkina, porte-parole de la délégation.
Il a expliqué que le programme consiste en la construction de centrales solaires de différentes tailles qui seront réparties sur toute l’étendue du territoire. En effet, ces centrales seront connectées entre elles par le réseau SONABEL. A côté, il est prévu un programme d’électrification rurale pour que les ménages dans ces zones puissent avoir un accès plus vaste à l’énergie.
Pour une mise en œuvre efficace de ce programme, une étude financée par les deux institutions se déroulera les mois à venir. ” Les résultats de l’étude qui seront disponibles au plus tard en début d’année 2018, permettront d’identifier les besoins en investissements, les sites et le rythme de réalisation ” a assuré le porte-parole.

Ce programme est la matérialisation d’un des objectifs du PNDES, le nouveau référentiel de développement de notre pays, à savoir, rendre l’énergie disponible et à moindre coût. Une aubaine pour le Burkina Faso d’attirer plus d’investisseurs et de rendre les entreprises plus compétitives.

DCPM

 

 

Laisser un commentaire