L'opération de ratissage se poursuit par les FDS (Photo d'illustration)

Au total 47 personnes dont 30 civils, 14 soldats et trois Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) ont été tués ce mercredi 18 août 2021, dans une attaque contre un convoi mixte sur l’axe Dori-Arbinda dans la province du Soum dans le Sahel burkinabè, a annoncé le ministère de la Communication dans un communiqué.

Un Convoi mixte composé de civils, d’éléments des forces de défense et de sécurité et de volontaires pour la défense de la patrie a été la cible ce mercredi, d’une attaque terroriste dans la localité de Gorgadji (25km), indique le ministère.

“Au cours des combats, 30 civils ont été tués et 19 personnes blessées, 14 éléments des forces de défense et 03 volontaires pour la défense de la Partie ont perdu la vie”. La riposte des forces de défense et de sécurité et les volontaires pour la défense de la patrie (VDP) “ont abattu 58 terroristes et de nombreux autres ont été blessés et ont pris la fuite”, indique le communiqué du ministère de la communication transmis aux médias. Les opérations de secours et de terrain se poursuivent.

Le gouvernement burkinabè présente ses condoléances les plus attristés aux familles et aux frères d’armes des victimes et adresse ses vœux de prompt rétablissement aux blessées.

En rappel, depuis 2015 le Burkina Faso est ciblé par des attaques terroristes ayant fait de nombreuses victimes et des milliers de déplacés internes.

En outre, les violences ont poussé quelque 17 500 personnes à quitter le pays depuis le début de l’année en cours selon l’ONU.

IB

Laisser un commentaire