Les nouveaux équipements des soldats russes pourraient résister à un tir direct d’une balle de calibre .50.

Drones tueurs, soldats augmentés  ou encore robots-soldats. Dans de nombreux pays, les forces armées misent sur la dimension high-tech pour le futur. La Russie qui a récemment dévoilé le Kimial, son nouveau missile hypersonique, , semble aussi miser sur de nouvelles combinaisons particulièrement résistantes. Selon le site Task and Purpose. Ces nouveaux équipements de protection qui sont actuellement en développement pourraient arrêter une balle de calibre .50.

C’est Rostec, la société d’Etat russe notamment spécialisée dans le développement, la production et l’exportation de produits industriels de haute technologie destinés au secteur militaire qui est aux manettes de ce nouveau projet. Ce sera la quatrième génération de son armure de combat Sotnik, ou “Centurion”. Les modèles actuels peuvent déjà résiste à des obus de 7.62 mm. Rostec envisage aussi d’y inclure des équipements robotisés et des systèmes intégrés d’échanges d’informations. Pour l’instant, le projet en est simplement à sa première étape, celle de la “définition des exigences tactiques et techniques “, souligne un communiqué.

Concrètement, selon le site spécialisé qui s’appuie sur des déclarations passées, ce nouvel équipement devrait être conçu à partir d’une fibre de polyéthylène légère et d’un blindage capable de résister à une balle de calibre .50. Il s’agit des munitions qui sont utilisées pour les mitrailleuses lourdes, comme le Browning M2 ou encore les fusils de précision. Rostec semble se fixer l’objectif de 2035 pour le déploiement de ces nouveaux équipements. En septembre, l’entreprise russe avait dévoilé un exosquelette de combat capable de porter 60 kilogrammes pendant une attaque.

Source : capital.fr / JJ

 

Laisser un commentaire