La numérotation téléphonique en Côte d’Ivoire est passée depuis le 31 janvier, de 8 à 10 chiffres pour les lignes fixes et le mobile.

M. Bilé Diéméléou, le directeur général de l’ARTCI

Selon Valérie Bony, la correspondante de la BBC à Abidjan, 10 milliards de numéros sont désormais disponibles avec le nouveau plan d’exploitation mobile.

L’Autorité de régulation des télécommunications de Côte d’Ivoire (ARTCI) prévoit de déployer ce nouveau schéma de numérotation pour une durée de 50 ans.

L’annonce du basculement est faite depuis 6 mois et chaque usager du mobile a reçu des messages d’information sur son téléphone portable.

A ne pas manquer sur BBC Afrique

Compte tenu du changement, chacun des trois opérateurs existant en Côte d’Ivoire aura son nouveau préfixe à 2 chiffres.

Toutefois, ce changement crée quelques interrogations parmi les usagers.

“Au niveau de l’organisation, franchement, je ne sais absolument rien. Mais peut-être quand le moment sera venu, on essayera de s’adapter pour aller vers le nouveau système”, explique un homme, apparemment pris de court.

Un autre citoyen se pose des questions pour ce qui concerne les illettrés.

Comment ceux-là qui ne savent ni lire ni écrire vont-ils faire pour appeler parce qu’ils ne savent pas. Quid de nos amis qui sont en Europe ?”, dit-il.

Une femme interrogée avoue ne pas prendre le message au sérieux.

“J’ai vu le message mais je ne prends pas ça au sérieux quoi. A dix chiffres, c’est vraiment trop énorme, ça va beaucoup nous fatiguer”, réagit-elle. Son principal souci, dit-elle, est de devoir s’asseoir pour mettre ses contacts à jours.

Une appli pour modifier automatiquement les répertoires

En réalité, l’autre contrainte est de changer son répertoire, mais l’ARTCI a créé une application qui va effectuer les modifications.

Par contre ceux qui n’ont pas de smartphone seront obligés de le faire manuellement.

Pour faciliter les choses, les opérateurs téléphoniques vont accorder un mois de tolérance où les 2 numérotations fonctionneront.

A chaque appel sortant, un message va indiquer à l’usager le préfixe qu’il faut ajouter.

Il faut rappeler que le dernier plan de numérotation de la Côte d’ivoire date de 2000.

Il proposait 49 millions de numéros et devait durer jusqu’à 2050.

Mais l’usage de la téléphonie mobile a été exponentiel et le système était devenu complètement saturé.

En fin 2019, il y avait 37 millions de numéros pour environ 24 millions d’habitants en Côte d’Ivoire.

Il faut noter que la téléphonie représente un chiffre d’affaire qui dépasse les 1000 milliards FCFA

Source : BBC / Valerie Bony

Laisser un commentaire