La photo de la cérémonie de la signature du contrat de la subvention à la Croix-Rouge burkinabè

La  cérémonie de  signature  du  contrat  de  la  subvention  octroyée  par l’Union  européenne  pour  la  prévention et  la  riposte  d’urgence  à  l’épidémie  du  Covid-19  dans  les  45 provinces du Burkina Faso  s’est déroulée le mardi 28 avril 2020  au siège de la Croix-Rouge burkinabè à Ouagadougou. C’était  en présence du Représentant du Ministère de la Santé, de  l’Ambassadeur Wolfram VETTER, Chef de Délégation de l’Union européenne au Burkina Faso, de M. Dénis BAKYONO, Président de la  Croix-Rouge  Burkinabè  et  M.  Laurent  SAUGY,  Chef  de  la  Délégation  du  Comité  international  de  la Croix-Rouge (CICR).

D’un montant d’environ un milliard de FCFA (1,5 million d’euros), ce projet intitulé, “Prévention et Riposte d’urgence  à  l’épidémie  Covid-19  dans  les  45  provinces  du  Burkina  Faso”,  est  entièrement  financé  par l’Union  européenne  (UE).  Il  va  durer  12  mois  et  permettra  la  mise  en  œuvre  d’activités   de  santé communautaire  dans toutes les provinces du Burkina Faso  et le renforcement des capacités techniques du ministère de la santé.

Ce don de l’UE  sera mis en œuvre par la Croix-Rouge burkinabè et son codemandeur, la Croix-Rouge  de Belgique, en collaboration avec le Ministère de la Santé, aussi bien au niveau central, régional, provincial que local.

Le  projet  a  pour  objectif  global  de  contribuer  à  la  réduction  de  la  morbidité  et  de  la  mortalité  liée  à l’épidémie Covid-19 au Burkina Faso à travers trois types d’activités :

  • Le Renforcement  de  capacités  et  des  compétences techniques  et

opérationnelles des différents acteurs. Il s’agit des Equipes d’intervention rapide  (EIR), du personnel de santé de première ligne, et des structures de santé, mais aussi des acteurs communautaires tels les volontaires de la Croix-Rouge, les agents de santé à base communautaire (ASBC) et les leaders communautaires.

  • La dotation en matériels et équipements biomédicaux.

Il s’agit essentiellement  des équipements de protection individuelle pour le personnel de soins, du   gel hydroalcoolique, du savon, des dispositifs de lave-mains, des thermos-flashs, des tentes et du matériel de désinfection. Les structures sanitaires, les différents points d’entrée et les communautés bénéficieront de cet appui important dans la chaine de prévention.

  • La communication  et la sensibilisation  sur les risques liés au  Covid-19 pour

stimuler l’engagement communautaire et contribuer à la gestion des rumeurs.

Sur ce plan, des séances de sensibilisation seront  organisées  par  les  volontaires  de  la  Croix-Rouge  sur  la  prévention  du  Covid-19  (visites  à domicile,  causeries  éducatives,  communiqués  diffusés  et  spots  radio, etc.),  en  y  incluant  une formation  sur  l’hygiène  des  mains.  Le  projet  va  contribuer  à  la  surveillance  communautaire  par  la mise  en  place  d’un  réseau  de  veille  communautaire  via   des  volontaires,  ASBC  et  leaders communautaires.

La Croix-Rouge va également soutenir le centre d’appel Covid-19 pour l’information et l’alerte précoce par la mise à disposition de volontaires médecins et infirmiers.

Ce  partenariat  qui  se  matérialise  ce  28  avril  avec  la  Croix-Rouge  burkinabè,  vient  en  complément  de plusieurs actions de l’Union européenne en faveur du système de santé du Burkina Faso, actions qui vont se poursuivre. Face à la pandémie liée au Covid-19,  l’Union européenne    reste un partenaire fiable du

Burkina Faso, avec la ferme volonté d’aider le pays à relever ses défis actuels dans la lutte contre le Covid-19 et ses répercussions économiques, sociales et humanitaires.

Source : Doc. DUE

Laisser un commentaire