Son Excellence la très honorable Julie Payette, gouverneure générale et commandante en chef du Canada effectue du 23 au 26 octobre 2018 une visite d’État au Burkina Faso.

Mme Julie Payette, gouverneure générale et commandante en chef du Canada

La visite d’État de son Excellence la très honorable Julie Payette, participe d’une dynamique de renforcement de la coopération entre le Burkina Faso et le Canada. Le Burkina Faso fait partie des 25 pays ciblés par le gouvernement canadien pour y concentrer 90% du budget de son aide publique bilatérale. Cette coopération concerne entre autres les secteurs de l’éducation de base, du développement des économies locales, du genre, de la bonne gouvernance, des droits humains etc.
La visite d’État de la gouverneure générale du Canada qui a une charge diplomatique singulière sera marquée par un accueil officiel le 24 octobre prochain au palais de Kosyam, suivi d’une rencontre entre le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, et son Excellence la très honorable Julie Payette.
Ingénieure, astronaute de renommée internationale ayant participé à deux missions dans l’espace, madame Payette mettra son séjour à profit pour s’intéresser à l’éducation aux sciences, surtout des jeunes filles. Elle effectuera également des visites à l’intérieur du pays toujours dans la même dynamique de renforcement de l’amitié entre les peuples canadien et burkinabè.
Représentante de la reine Elisabeth II (souveraine et chef d’État du Canada) Son Excellence la très honorable Julie Payette, est la 29ème gouverneure générale du Canada. C’est une figure clé de la démocratie parlementaire canadienne. Comme représentante de la couronne canadienne, elle représente également le Canada au pays comme à l’étranger. Commandante en Chef du Canada, elle assume symboliquement les fonctions de chef suprême des armées.
La visite d’État

de la gouverneure générale du Canada au Burkina intervient dans un contexte marqué par “la guerre que nous menons contre les forces obscures du terrorisme”, selon le président du Faso, qui salue ce rendez-vous majeur de l’agenda diplomatique burkinabè, comme un témoignage de solidarité avec notre pays. “Le Burkina Faso restera debout et sortira vainqueur” dans la lutte contre le terrorisme, selon son intime conviction.

DCPF

 

Laisser un commentaire