Cheick Hamid ZOUNGRANA, Guide spirituel musulman à Ouagadougou


La Nuit du Destin a été célébrée dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 juin 2017 au Burkina. C’est une nuit bénie ou chaque fidèle musulman doit aller veiller à la mosquée pour écouter les enseignements du Coran à cet effet. Nous avons rencontré Cheick Hamid ZOUNGRANA, Guide spirituel musulman pour avoir plus d’éclairage sur la Nuit du Destin. Cheick Hamid, ne passe pas sous silence sur ses vœux sincères de tolérance réciproque entre le peuple burkinabè et son gouvernement pour le développement du Burkina Faso.

IB : Cheick que peut-on retenir succinctement de l’essence de la ‘’Nuit du destin’’ selon le Saint Coran ?

Cheick Hamid ZOUNGRANA : Merci Dieu au nom du Prophète Mohamet pour l’excellent moment déjà traversé depuis le début du carême jusqu’à cette Nuit du Destin (Laylat al-Qadr).

“Nous sommes un pays laïc, qu’animistes, musulmans, chrétiens etc. continuent de vivre dans l’harmonie, la fraternité et la cohésion sociale”.

La définition de la ‘’Nuit du Destin’’ est très vaste.           Mais succinctement le Prophète nous enseigne que les 10 derniers jours du jeûne sont consacrés à la célébration de la Nuit du Destin. C’est une nuit consacré à la prière, à l’évocation du Saint Coran. C’est réellement une nuit sacré car la grâce et les bénédictions  que reçoivent les fidèles musulmans recevront de Dieu  à cette occasion équivalent à 1000 mois de prière (soit 83 ans 4 mois).

Dans la vieille tradition, c’est la 27ème  nuit que la Nuit du Destin est célébrée en veillant dans les mosquées avec des récits du Coran en y associant des galettes et des divers repas.

Avec l’évolution des études et de la connaissance on s’est aperçu que le Prophète a enseigné que la Nuit du Destin s’étend sur les 10 derniers jours impairs 21, 23, 25, 27) du carême.

Comment est célébré la Nuit du Destin ?

C’est la nuit de la purification de la foi à travers les prières en invoquant les cinq versets de la 97e sourate, dite Al-Qadr la (Destinée). C’est aussi une nuit de solidarité, de partage, à travers des dons divers à son prochain. Surtout et louant que Dieu est gloire, Dieu est miséricorde. Tout ce qui est considéré comme acte positif qu’on doit poser est autorisé.      Ce qui est interdit ça serait de désobéir à la volonté de Dieu. Ceux qui ont des occupations contraignantes comme les journalistes, les agents de santé, de sécurité etc. même s’ils  ne prennent pas part à la veillée de prière bénéficient des mêmes grâces et bénédictions de cette Nuit de Destin s’ils ne commettent des actes condamnables par Dieu.

Pourquoi cette Nuit de Destin est considérée comme une nuit particulièrement bénie ?  

Là-dessus seul Dieu sait  pourquoi la Nuit du Destin est une nuit bénie. C’est le Prophète qui nous a révélé cette nuit et les prières.

C’est ainsi que Moïse a eu sa manière de prier ; de même que Les Prophètes Noé et Jésus. Ainsi le Prophète Mohamet a eu aussi sa manière de prier. Donc les différentes manières de prières sont des missions que Dieu a recommandé aux prophètes d’enseigner la population. Selon les savants du Coran il est dit qu’il y avait un homme qui s’appelait Samhoun ; il a obéit Dieu pendant 83 ans 4 mois. C’est ainsi que Dieu  fait prendre connaissance de la vie de Samhoun à Mohamet. Et le Prophète Mohamet très séduit de l’histoire de Samhoun a demandé à Dieu qu’il voulait également obéir Dieu comme Samhoun. Et Dieu de lui répondre qu’il lui donne les dix derniers jours du jeûne appelé ‘’Laylat al-Qadr’’ou la grâce et la bénédiction seront équivalentes à l’âge de Samhoun de 83 ans et 4 mois (1000 mois) et à ta progéniture.

Cheick, cette Nuit du Destin se révèle plus populaire par l’aumône avec des galettes à la mosquée. D’où vient cette tradition ?

Merci pour cette question. Les connaissances limitées engendrent souvent des dérapages.  Ce qui est plus important dans la Nuit du Destin, c’est la prière et demander pardon pour les pêchés commis.

Néanmoins c’est bien de partager ce qu’on possède avec son prochain.                              En ce qui concerne les galettes il faut dire que dans l’ancien temps c’est ce qui était plus disponible. Mais ça ne se limite pas seulement aux galettes, par ce que tout repas nourrissant est recommandé pour amener à la mosquée pour offrir aux fidèles.

Au cours de la Nuit du Destin, quels sont les enseignements donnés aux fidèles musulmans dans les mosquées?

Au cours de cette nuit l’accent est mis sur l’enseignement du courant. Le Prophète avait une femme qui s’appelait Aïcha. Elle a demandé au Prophète quelle devra être nos intentions de prière cette nuit ? Et le Prophète de répondre : Vous devrez louer Dieu en ces termes : Dieu tu es Amour, Pardon, Miséricordieux, Tolérant, gratifie nous et donne nous la force de pardonner et d’être pardonner et que la Paix des cœurs nous habite pour l’harmonie dans la société. C’est en substance ce que le Prophète Mohamet recommande à insister dans l’enseignement lors de cette Nuit bénie.

En cette période de pénitence, de partage, de tolérance et de pardon dans la vie de l’Islam, quel  message avez-vous à l’attention des fidèles musulmans ?

D’abord que les fidèles musulmans se sacrifient pour participer à la veillée de prière.         Nous sommes pratiquement à la veille de la fin du mois de jeûne, mes vœux sont que tout se termine à merveille et profitez surtout des bienfaits de ce carême.

Quels sont vos vœux pour l’ensemble du  peuple burkinabè ?

Comme vœux sincères, je pris que les Burkinabè soient d’abord  tolérants entre eux.           Que les autorités soient également tolérantes et surtout se préoccupent du bienêtre de l’ensemble des Burkinabè. Car le pouvoir démocratique tourne comme l’aiguille d’une montre. Mais quand on gouverne et on se préoccupe à améliorer le niveau de vie de toutes les couches sociales, je pense que quand l’heure du changement va sonner, on quitte le pouvoir la tête haute et surtout avec respect. Mais pour en arriver là, il faut nécessairement que nous mettons Dieu au centre de vos vœux pour être mieux éclairer dans les décisions.              Car si Dieu vous désigne comme dirigeant, il faut être tolérant, être à l’écoute des sages. Également il faut que la population soit patiente et respectueux vis-à-vis des dirigeants.    Dans une telle compréhension mutuelle, il va sans dire que le Burkina connaitra des progrès significatifs.

A l’ensemble des braves agricultures du Burkina, je souhaite une bonne saison de pluie et de bonnes récoltes. Que Dieu nous éloigne des inondations et autres catastrophes naturelles. Nous sommes un pays laïc, qu’animistes, musulmans, chrétiens etc. continuent de vivre dans l’harmonie, la fraternité et la cohésion sociale. Nous devrons garder l’entraide mutuelle entre frère sans distinction de religion. Qu’Allah veille sur la Paix, la Tolérance, l’harmonie et le progrès du Burkina Faso.

Interview réalisée par :

Théodore ZOUNGRANA

 

 

Laisser un commentaire