Votre reporter Théodore Zoungrana recevant ici son prix des mains de M. Jean-Christophe Ilboudo, Coordonnateur du projet Électrification et énergie.

Officiellement lancé en mars 2017, le concours «  Reporter du développement Burkina Faso » de la Banque mondiale (BM), a proclamé les résultats dans la soirée du 29 novembre 2017 à l’hôtel Laïco Ouaga2000. Une cérémonie présidée par le ministre de la Communication porte-parole du gouvernement M. Rémi Fulgance Dandjinou, en présence du Représentant résidant de la Banque mondiale au Burkina, M. Cheick Kanté et de nombreux invités.

Photo de famille des lauréats et des officiels

Pour cette 1ère édition les journalistes devraient exclusivement s’investir à travers des grands reportages sur des thémathiques axés sur des projets de développement

durable et de lutte contre la pauvreté qui bénéficient  des financements de la Banque mondiale (BM) au Burkina. Notamment : Les d’amélioration de l’accès et de la qualité de l’éducation (PAAQE), le projet sectoriel eau en milieu urbain

Le président du jury, M; Ousséni Ilboudo, Directeur des rédaction de ”L’Observateur Paalga”

(PSEU), le projet autonomisation des femmes e

t dividende démographique au Sahel (SWEED), le projet de lutte contre le paludisme et les maladies tropicales négligées au Sahel, le projet santé de la reproduction, le projet de la construction de l’aéroport de Dossin et ses voies d’accès et le projet sur le centre d’excellence pour la formation et la recherche en sciences et technologies de l’eau, l’énergie et l’environnement en Afrique de l’Ouest et du Centre (CEA-2iE).

Le présidium à la cérémonie des remises des prix. Le ministre de la Communication M. Rémis Dandjinou (milieu)

Avant la remise officielle des prix aux lauréats, chaque responsable des différents projets ci-dessus cités avait trois (3mn) pour présenter son projet au invités.

L’objectif poursuivi par ce concours du ‘’Reporter du développement – Burkina Faso’’, est de stimuler et d’encourager les journalistes à promouvoir la visibilité des différentes interventions de la Banque mondiale au Burkina et leurs impacts réels sur le progrès socioéconomique au profit des populations bénéficiaires.

Les invités à la cérémonie des remises des prix.
Votre reporter Théodore Zoungrana tenant son trophée ici, avec le Représentant résident de la Banque mondiale au Burkina M. Cheick Kanté

Plus explicitement le Représentant résident de la BM au Burkina M. Cheick Kanté d’affirmer : « Les hommes et femmes de la presse ont également un rôle dans ce processus. Et ce concours a été initié pour inciter cette couche importante à aller vers les projets, à aller vers les bénéficiaires, vers ceux qui ont la charge de la mise en œuvre de ces projets, pour poser les bonnes questions, pour donner la parole à tout le monde pour qu’on puisse améliorer de façon significative les impacts de ces projets sur le quotidien des populations ».

Mais cette 1ère édition n’a pas connu une grande influence de participation des journalistes a fait remarquer le président du jury M. Ousséni Ilboudo, Directeur des rédactions du journal quotidien L’Observateur Paalga. Tout en recommandant que les organisateurs fassent plus de communication et aussi impliquer les rédactions à s’approprié de cette opportunité qui valorise  le journalisme professionnel.

Ainsi le concours a enregistré au total 21candidatures reçues dont : 6 en presse en ligne, 7 en presse écrite, 7 en radio et 1 en télévision.

Quant au ministre de la communication Rémis F Dandjinou, après avoir reconnu l’utilité de cette initiative de la Banque mondiale, souligne que l’esprit recherché également par le concours ‘’Reporter du développement au Burkin Faso’’ est de permettre de même à la population d’avoir un regard sur la gouvernance à travers les projets de développement exécutés à leur profit. Et de terminer en adressant ses sincères félicitations aux lauréats.

Selon le Représentant résident de la BM au Burkina M. Cheick Kanté : « Nous espérons que la prochaine édition va attirer beaucoup plus d’hommes et de femmes des médias d’horizons divers et d’intérêts divers ».

Théodore ZOUNGRANA

Email : tzoungrana@yahoo.fr

 ENCADRE

La liste des lauréats par catégorie

Presse écrite
1er Omar Patinénama Ouédraogo (Editions Sidwaya)
2ème Joseph Harow (Editions Sidwaya)

Radio
1èr prix Larissa Tiendrébéogo (Radio Burkina)
2ème prix Ouabouè Bakouan (Radio Manivelle de Dano)

Presse en ligne
1er prix  Grégoire Bazié (Burkina Demain)
2ème prix Théodore Zoungrana (iburkina.com)
NB : Le premier prix de chaque catégorie gagne : un ordinateur portable, un power Bank, un dictaphone, un trophée, une Attestation et la somme de 1 000 dollars US.

Le deuxième prix de chaque catégorie gagne : une tablette, un power Bank, un dictaphone, un trophée, une Attestation et la  somme de 500 dollars US.

TZ

Laisser un commentaire